Recherche personnalisée

Retraite par capitalisation



Bien que toutes deux consistent à assurer une rente lors de l'arrêt de l'activité professionnelle, la retraite par capitalisation et la retraite par répartition sont à différencier très nettement. Quel est donc le fonctionnement de la retraite par capitalisation, et en quoi diffère-t-elle de la retraite par répartition ?

 


Retraite par capitalisation : comme une épargne

  • Le principe de la retraite par capitalisation est simple : c'est l'accumulation de versements qui finit par constituer un capital donnant droit au versement d'une rente. Le souscripteur d'un contrat de retraite par capitalisation peut être un particulier, une collectivité ou une entreprise.

 

  • La retraite par capitalisation est donc une sorte d'épargne accumulée par une génération pour son propre compte. La retraite par répartition est exactement à l'opposé de ce principe, puisque c'est toujours la génération suivante qui cotise pour la précédente. Ces deux types de retraites sont généralement utilisés de manière complémentaire : les cotisations retraite obligatoires fonctionnent essentiellement sur le principe de la retraite par répartition, tandis que les complémentaires retraite souscrites individuellement peuvent être conçues sur le modèle de la retraite par capitalisation.

 

  • En France, la retraite par capitalisation est surtout associée à l'épargne retraite. Mais le phénomène des baby-boomers a quelque peu remis en question ce principe. En effet, les enfants nés juste après-guerre arrivent aujourd'hui à l'âge de la retraite : plus nombreux que la génération suivante, ils induisent logiquement des cotisations plus lourdes pour ces derniers. Un système mixte, associant retraite par capitalisation et retraite par répartition pourrait éviter les injustices intergénérationnelles de ce type.