Recherche personnalisée

Retraite épargne



Contrairement aux cotisations obligatoires versées à la Sécurité Sociale et aux organismes de complément de retraite , la retraite epargne est optionnelle. Comme son nom l'indique, la retraite epargne est un investissement sur le long terme, qui peut être conçu sous différentes formes.

 


Retraite épargne : non obligatoire mais nécessaire

  • L'objectif de la retraite epargne peut être fort différent en fonction des contrats souscrits. Dans certains cas, la retraite epargne est prévue pour apporter une rente supplémentaire au moment de l'arrêt de l'activité professionnelle. Mais la retraite epargne peut aussi être le moyen de prémunir ses proches contre une baisse de ressources en cas de décès, et s'inscrit alors dans une optique successorale.

 

  • La retraite epargne utilisée comme moyen d'organiser la succession intervient au moment du décès du titulaire du compte, et est appelée pour cette raison « contrat prévoyance » ou « conctrat décès pur ». Le souscripteur ne touche rien tant qu'il vit, mais utilise la retraite epargne pour éviter une baisse de revenus à ses proches s'il vient à disparaître.

 

  • Lorsque la retraite epargne est considérée comme un moyen d'obtenir à terme le versement d'une rente supplémentaire, elle est qualifiée de « contrat en cas de vie » ou de « contrat placement ». La rente peut être versée par petites mensualités ou en une seule fois. La date fixée pour le début des versements correspond le plus souvent à la date de la retraite du souscripteur, mais elle peut parfaitement intervenir à un autre moment. En principe, une retraite epargne « en cas de vie » ne prévoit aucun versement en cas de décès du titulaire du compte, mais, dans les faits, ce type de placement est souvent doublé d'une contre-assurance : en cas de décès, les proches du souscripteur recevront l'argent à sa place.