Recherche personnalisée

Discours retraite



Moment important d'un pot de départ, un discours retraite se prépare à l'avance : pas question au jour J de bafouiller en cherchant ses mots, ou de réaliser soudain que le texte prévu ne correspond pas du tout à l'état d'esprit du nouveau retraité... Pour éviter les impairs et concocter un discours de retraite à la fois drôle et émouvant, voici donc quelques pistes et conseils.

 


Un discours retraite ne s'improvise pas

  • Avant de se lancer dans la rédaction d'un discours de retraite, il faut s'interroger sur la manière dont ce départ est vécu par l'intéressé : s'agit-il d'un souhait enfin réalisé, ou, à l'inverse, d'un changement redouté et d'une épreuve longtemps repoussée ? Selon la réponse, le discours de retraite n'aura pas du tout le même contenu : mieux vaudra faire preuve de délicatesse si le départ en retraite est problématique pour le collègue, tandis que dans le cas d'un départ très attendu, humour et légèreté trouveront leur place sans problème.

 

  • Une fois ce point éclairci, la rédaction du discours de retraite peut démarrer. Il est plutôt conseillé d'éviter un texte trop long : une page suffit amplement si elle est bien tournée. La construction d'un discours de retraite peut être très variée, et, par exemple, suivre une chronologie (de l'arrivée du collègue dans l'entreprise à son départ, avec anecdotes à la clé), ou partir sur l'énumération de « l'après » : tout ce que le collègue va enfin pouvoir faire...

 

  • Pour se faire une idée des discours de retraite habituels, de nombreux modèles gratuits sont disponibles sur internet. S'il est préférable d'éviter de les utiliser tels quels, ces discours de retraite peuvent néanmoins représenter une structure à conserver, ou donner quelques bonnes idées de formulation.