Recherche personnalisée

Cumul retraite



Avec l'allongement de l'espérance de vie, le cumul retraite et emploi devient de plus en plus fréquent : à 60 ou 65 ans, bon nombre de jeunes retraités sont encore plein d'énergie et se sentent l'envie de continuer à pratiquer une activité professionnelle. D'un point de vue financier, le cumul retrait et emploi peut s'avérer extrêmement avantageux.

 


Cumul retraite : cumuler retraite et emploi

  • Le cumul retraite et emploi doit toutefois être manié avec précaution : pour qu'il reste intéressant, il ne doit pas dépasser certains plafonds. Concernant la retraite de base, versée par la Sécurité Sociale, les plafonds appliqués pour le cumul retraite et emploi ont été relevés depuis le 1er janvier 2007, et concernent ceux qui ont pris leur retraite depuis janvier 2004.

 

  • Pour un contrat salarié, le cumul retraite et salaire ne doit pas dépasser 160 % du Smic, ou la moyenne des trois derniers salaires perçus. La règle qui s'applique est celle qui est la plus avantageuse pour le retraité. Un retraité peut même travailler à nouveau pour son ancien employeur, à condition de laisser écouler 6 mois entre l'arrêt et la reprise de l'activité. Pour une rémunération tirée d'une création d'entreprise, le cumul retraite et emploi ne connaît aucune limite : quels que soient les gains enregistrés, la pension sera toujours versée dans son intégralité.

 

  • Mais attention : ces règles pour le cumul retraite et emploi s'appliquent uniquement pour la retraite de base. Les complémentaires appliquent des règles beaucoup plus strictes. L'ARRCO par exemple, n'autorise le cumul retraite et emploi que pour une activité de famille d'accueil auprès de personnes âgées, et à condition que les revenus perçus ne dépassent pas 50 % du Smic...