Recherche personnalisée

Cotisations retraite



Les cotisations retraite sont multiples : entre les cotisations pour le régime de base et les cotisations pour les complémentaires, obligatoires ou non, comment s'y retrouver ? En fonction du statut social du travailleur (salarié ou indépendant), et de son employeur (public ou privé), les cotisations retraite ne sont effectivement pas les mêmes.

 


Cotisations retraite :  base du système pour payer les pensions

  • Pour les indépendants, les cotisations retraite sont normalement gérées par le RSI ou la CIPAV. L'affiliation à l'une ou l'autre de ces deux caisses dépend du type d'activité de l'entreprise. Pour les salariés, les cotisations retraite ne fonctionnent pas de la même manière pour ceux qui travaillent dans le privé et pour les fonctionnaires.

 

  • Pour les salariés du privé, les cotisations retraite se composent d'un versement à la Cnav et d'un deuxième versement à l'ARRCO qui permettra de compléter la pension du régime de base de 20 % environ. De plus en plus d'entreprises imposent à leurs salariés de cotiser en plus à d'autres complémentaires, afin qu'ils soient mieux couverts encore au jour de leur retraite. Pour les cadres salariés du privé, des cotisations retraite sont également versées à l'AGIRC.

 

  • Pour les fonctionnaires, les cotisations retraites sont moins complexes. Ils cotisent en effet à un régime de base spécifique à leur statut, mais n'ont pas été tenus pendant longtemps de cotiser à une complémentaire retraite. Toutefois, ce dernier point a changé depuis 2005, et de plus en plus de fonctionnaires sont soumis à des cotisations retraite obligatoires, bien que ce fonctionnement ne soit pas encore appliqué dans tous les corps de métier.